La créatrice

Elodie Derache

chirurgienne-orfèvre

Je pense et rêve le monde, à travers la création d'organes insolites et précieux, qui matérialise mes interprétations poétiques et sensibles de l'anatomie humaine.

 

J'ai été formée aux arts appliqués dès le lycée -design, graphisme, stylisme- et aux arts plastiques.

Ce parcours est riche parce que j'en ai extrait, d'une part, un sens de la rigueur, de l'ergonomie, et la sensibilité aux objets design, et d'autre part, j'ai développé une créativité dont les seules limites étaient celles que je me fixais.

C'est au cours de mes études en arts plastiques que j'ai commencé à développer une pratique singulière à partir du fil à tricoter. Je réalisais déjà des sculptures imposantes aux allures viscérales, témoignages de ma fascination pour l'anatomie et l'univers médical.

J'obtiens mon CAPES en Arts Plastiques en 2010 et mon métier d'enseignante ne m'offre plus le temps de créer autre chose que mes sujets de cours...

J'y laisse donc ma place afin de consacrer mon temps à la création.

En 2019, je crée Anatomic Jane.

Ici, il n'y a plus de frontières entre les disciplines et les domaines, j'aime mixer les époques, les genres, les styles, les techniques. Je décloisonne les arts, les sciences, les différentes approches thématiques, parce qu' elles convergent toutes vers un questionnement commun : celui où l'humain est au cœur, qu'il s'agisse de sa constitution matérielle ou de ses manifestions émotionnelles et spirituelles.

Dans mon atelier, les bobines de fils nouent une amitié avec un buste de phrénologie, les aiguilles tissent des liens avec d'étranges instruments chirurgicaux, les perles jouent avec crânes et ossements...

Les bijoux Anatomic Jane naissent dans cet univers.

Véritables appendices de mes sculptures, ils possèdent leur autonomie, et portent en eux l'idée d'union et de dialogue entre le corps et l'âme humaine.

 

Ces pièces insolites et rares sont entièrement fabriquées à la main, avec des gestes depuis longtemps éprouvés : tricoter, crocheter, broder, perler, coudre, mêlés à d'autres pratiques artisanales et artistiques qui me permettent d'affranchir la création des catégories académiques.

De là naissent ces objets hybrides consacrés à révéler votre sensibilité, votre unité et votre personnalité singulière.

Je les considère comme des sculptures-à-porter, dont le corps est l'écrin, le support, le révélateur.