Médecine traditionnelle chinoise & symbolique du corps et des organes


Il existe des alternatives à l'approche médicale occidentale, qui considère encore trop souvent le corps & l'esprit séparément. En médecine traditionnelle chinoise, les organes sont réputés agir ensemble, équilibrant ou non le corps & l'esprit.

Il peut être difficile (et long!) de démêler tous les articles, tous les ouvrages sur ce sujet si vaste et passionnant ! Alors, j'ai étudié ce sujet qui m'intéresse depuis quelques années déjà.

Jusqu’aujourd'hui, je ne m'y étais pas penchée davantage, par manque de temps, bien que les concepts sous-jacents me séduisaient déjà.

J'ai fait des recherches et épluché quelques articles et ouvrages pour comprendre davantage ce qu'est la médecine traditionnelle chinoise, en quoi elle diffère de la médecine occidentale qu'on connaît tous, en quoi elle est intéressante, et sur quels principes elle repose.


Voici un condensé qui regroupe tout ce qu'englobe la MTC, de manière vulgarisée et simple pour en comprendre ses fondements et ainsi permettre d'avoir un rapport nouveau à nos corps, nos esprit et ses manifestations. Dans cet article général, je présente les origines de la MTC, et ses nombreux principes.


Qu'est-ce que la médecine traditionnelle chinoise (MTC) ?


La médecine traditionnelle chinoise - ou médecine chinoise - est un système global de santé qui conçoit l'être humain dans son ensemble, corps & esprit étant liés, abordés comme un Tout. L'acupuncture, ou encore la phytothérapie y sont associées.

Le cœur, le corps & l'esprit sont perçu comme étroitement liés et répondent à un équilibre fragile.


L'objectif de cette médecine est de maintenir l'harmonie du corps - et à la rétablir lorsqu'elle est fragilisée, perturbée.


L'origine de la médecine traditionnelle chinoise :

Ce système de santé complet est vieux de plus de 4000 ans ! C'est l'une des plus vieilles médecines du monde. Ce sont les chamans, les guérisseurs, les médecins qui sont à l'origine de cette médecine orientale. Ils l'ont perfectionnée, améliorée, et aujourd'hui nous la connaissons telle qu'elle est présentée à nous, en Occident depuis les années 1950.


Les chamans et les medium sont des êtres humains qui vivent en harmonie avec la Nature. Ils utilisaient des incantations, des talismans, des pierres et des mudras dans cette forme de médecine.

Je n'ai pas l'intention de m'étendre sur les origines, voici un article ultra détaillé et intéressant quant à l'historique de la MTC, ses sources et débats :

http://www.lokmane-benaicha.com/?q=node/130


La MTC est une approche de la santé humaine qui suscite encore de la curiosité et du scepticisme, tant les méthodes diffèrent de ce qui fait référence en Occident. L'OMS a cependant reconnu l'intérêt de cette médecine en 2002.


Sur quels principes repose la médecine traditionnelle chinoise ?

Tout d'abord, en MTC, le corps, le cœur & l'esprit ne sont pas dissociés. Physiologie, anatomie et psychologie sont intrinsèquement liés.

Ils forment un Tout : on appelle cela l'approche holistique (médecine non conventionnelle qui considère un patient comme une personne et non comme un malade, et qui va chercher à résoudre les causes d'un dysfonctionnement plutôt que les symptômes). La santé du corps & de l'esprit dépendent l'un de l'autre et sont intrinsèquement liés. Je rapproche ce principe du fameux "mens sana in corpore sano" ("un esprit sain dans un corps sain") du poète romain Juvénal - 1er siècle.

Les 5 substances vitales :


En médecine traditionnelle chinoise, l'être humain est constitué de 5 substances vitales, (occidentalisées ici pour pouvoir se projeter aisément) :

- le QI (prononcé "Tchi") : On pourrait traduire le Qi par l’Énergie, ou le Souffle en occidentalisant le concept. Cependant, le Qi renvoie à l’Énergie Vitale, à tout ce qui est perceptible mais intangible (mais en Occident, on est plus rassuré lorsqu'on évoque des concepts tangibles, visibles et mesurables). Dans le domaine médical, plus précisément, le Qi représente - l'activité fonctionnelle des différentes structures de l'organisme, - une substance d'échange entre ces structures, - et le mouvement des émotions.

- l'Esprit : qui fait référence à nos facultés de création et d'organisation.

- les Essences : notre patrimoine génétique originel, transformé (ou non) par nos conditions, nos modes de vie (alimentation, mode de vie, air, etc.)

- le Sang : liquide organique et nourricier.

- et les Liquides : toutes nos sécrétions (nez, salive, larmes, sueur, etc.). Ce sont là nos 5 substances vitales considérées par la médecine chinoise.

A ces 5 substances, la MTC établit des correspondances également à 5 éléments, 5 organes et émotions :

Les 5 organes :


Ces organes sont le foie, le cœur, la rate, le poumon (en MTC on parle du poumon au singulier), le rein + les viscères (que nous détaillerons un peu plus bas). Dans l’Énergétique chinoise, chaque organe est en rapport avec une émotion (soit l'émotion peut déclencher une perturbation sur l'organe, ou inversement l'organe est perturbé, ce qui nous rend soumis à telle émotion).

- le foie est en rapport avec la colère.

- le cœur est lié à la joie.

- la rate est liée aux soucis, à la réflexion autour de ces soucis.

- le poumon est en rapport avec l'émotion de la tristesse.

- le rein est associé aux peurs.

Les organes sont YIN, ils sont pleins, alors que les viscères sont YANG, considérés comme des "organes creux" par les chinois car ce sont des organes, des zones de passage. Organes et viscères sont associés dans la MTC, ils forment des couples organe-viscère. Ils ont une relation anatomique (car ils agissent ensemble), et énergétique (leurs méridiens sont liés). Voici ces couples organe-viscère, eux-même associés à 5 éléments (bois, feu, air, métal et eau) :

Les 5 éléments :


Le concept des 5 éléments fait partie de ce système de pensée chinoise (où médecine, philosophie et art de vivre sont liés). Nous traduisons en Occident "5 éléments" pour la compréhension, mais en réalité, cette appellation n'évoque pas la totalité du concept (à cela, il faudrait ajouter l'idée du mouvement, et de la dynamique, pour nous conduire vers "les 5 mouvements"). Ces 5 mouvements prennent en compte le temps, le découpage de la journée, des saisons, de l'année et de l'aspect cyclique de tout cela (le tout connecté avec le Yin et le Yang). Chaque élément – ou mouvement – représente une saison dans le cycle annuel.




- le foie (yin) et la vésicule biliaire (yang) associés à l'élément Bois : Le foie épure et stocke le sang. La vésicule biliaire produit ce liquide (la bile) qui aide à la digestion. Le Bois symbolise le printemps, le renouveau, la renaissance.






- le cœur (yin) et l'intestin grêle (yang) associés à l'élément Feu : Le cœur est le chef d'orchestre de tous les organes, il pompe le sang, tandis que l'intestin grêle trie le pur et l'impur. Il absorbe les nutriments. Le Feu évoque l'été et symbolise la croissance.




- la rate (yin) et l'estomac (yang) associés à l'élément Terre : La rate extrait et traite l'eau des aliments. L'estomac reçoit les aliments, et trie les substances. La Terre ne correspond à aucune saison, elle est au centre, elle correspond à la fin d'une saison et est associée à la transformation.




- le poumon (yin) et le gros intestin (yang) associés à l'élément Métal : Le poumon permet les échanges gazeux et vitaux et expulse les impuretés. Le gros intestin transporte les déchets de l'intestin grêle. Le mouvement du Métal fait référence à l'automne et symbolise le concept des moissons.





- les reins (yin) et la vessie (yang) associés l'élément Eau : Le rein filtre le plasma sanguin et détoxifie l'organisme. La vessie élimine les liquides impurs. L'Eau est associée à l'hiver et symbolise la conservation.




Un article spécifique sera consacré aux 5 éléments, un peu plus tard afin de détailler leur symbolique.

Chacun de ces couples organe-viscère associés à un élément correspond à un méridien. Puisque tout est lié dans le corps en MTC, on retrouve alors, avec les méridiens les différents concepts abordés précédemment.

Les méridiens :


A chacun de ces organes cités précédemment correspond un méridien (les images correspondantes montrent leurs chemins dans le corps). Un méridien est une ligne de force électro-magnétique qui propage l'énergie de l'organe dans le corps tout entier. A travers ces méridien, c'est l’Énergie Vitale (le Qi) qui circule dans le corps. L'acupuncture ou le shiatsu sont des pratiques thérapeutiques qui ont pour but de libérer l'énergie en stimulant des points spécifiques sur le corps afin que le Qi circule correctement.


Le Yin et le Yang :


Historiquement, le concept du Yin Yang existe au moins depuis le 3e siècle avant notre ère (on retrouve son évocation dans des textes anciens). Le yin et le yang sont, dans la philosophie chinoise, deux symboles complémentaires, un couple d'opposés dont on retrouve les concepts dans l'ensemble des aspects de la vie et de l'univers. Le yin et le yang ne sont pas des substances, ni des énergies, ce sont des concepts, au même titre que nous définissons les concepts de "bien" et de "mal" (l'un ne peut exister sans l'autre). C'est ce principe de dualité qui est exprimé ici.


Yin & yang

Le YIN est associé à la Lune qui représente la part féminine de la Nature. Dans le symbole, le Yin est la partie noire. Le yin renvoie à la partie sombre, à la dissimulation, la négativité. Le YANG, quant à lui, est associé au Soleil et représente la part masculine de la Nature. Dans le symbole, le Yang est représenté en blanc. Le yang renvoie aux aspects positifs, actifs, brillants, ensoleillés, et soulageant.


Ce symbole du Yin & Yang représente l'idée que, tout, dans l'univers, est constitué de deux forces opposées et complémentaires. L'idée de ce concept est que le bon et le mauvais - plus largement les concepts opposés - peuvent cohabiter, vivre ensemble à condition qu'entre les deux l'équilibre existe. Cependant, rien n'est absolu : rien n'est 100% yin ou 100% yang (rien n'est 100% sombre, ou 100% clair, 100% « bon » ou 100% « mauvais »). Dans le symbole, le Yin contient le point de départ du Yang, et inversement : l'un dépend de l'existence de son opposé pour être vrai et complet. De la même manière que dans l’approche de la MTC, l'équilibre entre yin et yang est essentiel. Si l'un est en excès, l'autre sera amoindri.




En médecine traditionnelle chinoise, de nombreux concepts s'interpénètrent, se croisent et se nourrissent. La médecine traditionnelle chinoise a pour but de prévenir, et guérir les causes et non les symptômes.

L'être humain est perçu dans sa globalité : son corps, son esprit, sa personnalité, son mode de vie, ses émotions, parce que sa santé repose sur l'harmonie, l'équilibre entre tout cela. Chacun de nos organes communiquent entre eux, alors pourquoi ne s'intéresser qu'à l'organe qui émet des signaux d'alarme ?



Sources et lectures :

http://lartetlavoie.fr/wp-content/uploads/2015/02/les_5_substances.pdf

http://passeportsante http://institutchun

http://www.acupuncture-medecinechinoise.com/le-quotidien/les-5-elements/

http://www.lokmane-benaicha.com/?q=node/130

Erle Montaigue & Wally Simpson, Encyclopédie du Di - Mak, 2010, Budo éditions